2017

Protection de l’environnement : création de l'écotaxe et interdiction des sacs plastiques

 
 
Protection de l’environnement : création de l'écotaxe et interdiction des sacs plastiques

Le préfet, administrateur supérieur et chef du Territoire des îles Wallis et Futuna a approuvé et rendu exécutoires trois délibérations de l’Assemblée territoriale, adoptées lors de la session budgétaire de 2016 sur proposition du Service territorial de l’Environnement et du Service des douanes, et qui constituent une avancée remarquable en matière de développement durable et de protection de l’écosystème et de la biodiversité terrestre et marine.

Afin de limiter l’impact des pollutions générées par les activités de l’homme, trois mesures entrent ainsi en vigueur au 1er juillet 2017 :

- l’écotaxe sur la consommation des canettes en aluminium (5 XPF l’unité) et des bouteilles en plastique et en verre (10 XPF l’unité), qui a vocation, à travers le reversement d’une consigne aux particuliers, à les inciter à trier et ramener ces déchets aux centres d’enfouissement techniques (CET) de Vailepo (Wallis) ou de Moasa (Futuna) afin d'améliorer leur gestion et ainsi maîtriser leurs impacts environnementaux et sanitaires. La durée de décomposition d'une canette en aluminium est en effet de 200 ans, celle d'une bouteille en plastique est de 400 ans, et celle d'une bouteille en verre est de 4 000 ans ;

- l'interdiction de l'utilisation des sacs plastiques de caisse à usage unique (dans l’esprit de la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) votée en 2015). Leur fabrication et leur rejet dans la nature, les sols, les mers et les océans menacent la biodiversité puisque leur durée de décomposition est de 450 ans ;

- la taxation à l’importation à un taux minoré des appareils électroménagers économes en énergie.

                 

Il est regrettable que l'Assemblée territoriale n'ait pas adopté le projet de délibération limitant les prélèvements de sables à 25m3 et aux seules fins de construction d’une maison individuelle, mesure qui aurait permis au Territoire de confirmer son engagement en faveur de la protection du littoral, menacé par l’érosion et la montée du niveau des océans, conséquences particulièrement néfastes du changement climatique.

                 

La protection de l'environnement et le renforcement des capacités de résilience du Territoire des îles Wallis et Futuna face aux changements globaux exigent une volonté politique sans ambiguïté qui se caractérise à la fois par une forte implication des pouvoirs publics mais également par une évolution des mentalités et des comportements de tous les citoyens.

   

> Délibérations AT-Environnement-Dévt durable - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,53 Mb