Stratégie de développement - Wallis et Futuna 2030

 

En décembre 2002, une stratégie de développement durable des îles Wallis-et-Futuna, fixant des orientations prioritaires pour son développement sur 10 ans, était adoptée. Elle a servi de document de référence pour les principaux plans pluriannuels d’intervention de l’Union Européenne, de l’État et du Territoire (contrat de développement, fonds européen de développement).

Un nouveau projet de stratégie de développement (2030) a été élaboré et soumis en juillet 2016 au conseil territorial et à l’assemblée territoriale. Après l’avis favorable des chefferies, conscientes de l’importance de l’enjeu, sa validation devrait intervenir lors de la commission permanente élargie de l’Assemblée territoriale, qui doit se réunir avant le 1er septembre 2016.

Dans un contexte de déclin démographique, freiner l’exode en mettant en place les conditions favorables à l'emploi constitue le défi majeur à relever. Les secteurs d’activités susceptibles de favoriser la création de richesses et d’emplois doivent être identifiés au regard des handicaps et atouts actuels du Territoire.

Le processus d’élaboration de la stratégie de développement Wallis et Futuna 2030

Six groupes de travail ont été mis en place afin de définir les atouts, les contraintes, les enjeux, les plans d’actions et les moyens du développement :

              

  •  Le cadre institutionnel de WF ;

     

  •  La zone maritime ;

     

  •  Les conditions préalables au développement ;

           

  •  Le développement de Futuna ;

         

  •  Les secteurs de développement prioritaires ;

            

  •  La coopération régionale.

                

Le bilan de la stratégie de développement de 2002 

En l’absence d’un état des lieux préalable et la mise en place d’indicateurs de mesure, il a été difficile de dresser le bilan de la stratégie de 2002.

Cette stratégie, dont l’objectif principal était « la mutation profonde de l’économie fondée sur un véritable partenariat et une valorisation des ressources »,  comportait 8 objectifs spécifiques :

          

  •  Modernisation des infrastructures et désenclavement du Territoire ;

      

  •  Développement de certains secteurs économiques : agriculture/élevage/pêche ;

      

  •  Protection de l’environnement ;

          

  •  Affirmation culturelle ;

           

  •  Intégration régionale ;

            

  •  Modification de l’appareil administratif ;

            

  •  Développement de la formation ;

           

  •  Adaptation de l’environnement juridique.

               

Une grande partie des objectifs de la Stratégie de développement durable de Wallis et Futuna 2002 reste à l’ordre du jour. L’accent doit notamment être mis sur le désenclavement et la modernisation des infrastructures du Territoire, préalables indispensables pour son développement.

                     

De l’état des lieux vers l’identification d’orientations stratégiques

                              

État des lieux

La consultation des services de l’État et du Territoire sous la forme de diagnostics sectoriels a permis de mettre en exergue les constats suivants au niveau :

         

  •  des infrastructures publiques et de transports à moderniser,

      

  •  des services publics à prioriser tels que la santé, la culture, le sport et l’éducation,

       

  •  des secteurs d’activités économiques à développer (le tourisme, l’agriculture, la pêche,…),

         

  •  de l’environnement à préserver et à valoriser,

         

  •  de la situation économique : orienter l’offre bancaire pour favoriser le développement d’entreprises.

           

 L’identification des conditions préalables au développement du Territoire

           

La stratégie de développement Wallis et Futuna 2030 comportera l’identification de tous les préalables au développement tels que :

            

  •  la nécessaire évolution des institutions par l’adoption d’un nouveau statut permettant la mise en place d’une gouvernance politique efficiente,

          

  •  le règlement de la question foncière. Il s’agit de sécuriser la propriété et la location du sol,

            

  •  le développement des liaisons aériennes avec Fidji pour ouvrir le Territoire sur son environnement régional et à l’international,

               

  •  la restauration d’un environnement largement dégradé qui implique notamment l’adoption de règles en matière d’urbanisme.

            

 Les orientations stratégiques pour 2030

             

Dans le cadre de la stratégie de développement du Territoire Wallis et Futuna 2030, cinq orientations de stratégie ont été identifiées et proposées :

        

  •  Le tourisme : la situation géographique du Territoire, son climat et ses paysages attractifs sont des atouts indéniables pour le développement d’une activité touristique ciblée, connectée avec l’activité touristique des îles Fidji qui accueillent plus d’un million de touristes par an.

         

  •  Le plan pluriannuel pour le développement du secteur primaire : avec la promotion de l’artisanat traditionnel, des produits de la mer ou de l’agriculture.

          

  •  L’économie numérique : l’accès du Territoire au haut et très haut débit prévu pour 2017 grâce à la connexion au futur câble numérique Samoa/Fidji dans le cadre d’un projet financé par le XIème FED doit permettre le développement d’une économie de services délocalisés d’Europe, d’Asie et d’Amérique sur le Territoire. Grâce à cette connectivité numérique, les facteurs d’attractivité du Territoire liés à l’absence d’impôt sur le revenu et sur les bénéfices des sociétés pourront jouer à plein.

          

  •  La politique de la mer : l’exploitation des ressources halieutiques, des ressources minières et le développement d’activités connexes, liées au milieu maritime, constituent une opportunité de premier ordre pour le Territoire.

           

  •  L’innovation : renforcement des capacités locales dans les secteurs suivants : activités économiques, eau, énergies renouvelables, santé, formation, tourisme, numérique.

     

L’élaboration de la stratégie de développement Wallis et Futuna 2030 constitue un enjeu essentiel pour l’avenir du Territoire. Ce document devra reposer sur un état des lieux objectif. L’identification des freins au développement du Territoire devra être faite en toute transparence et sans complaisance. Ce document sera élaboré dans le consensus le plus large possible.
Le choix essentiel portera sur l’identification des secteurs d’activités créateurs de richesses et d’emploi : le tourisme, les activités de services délocalisés liées à l’attractivité fiscale. L’enjeu est d’assurer la survie du Territoire qui connaît un exode massif de ses jeunes depuis 15 ans.

    

> Projet de stratégie de développement WF 2015-2030 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,05 Mb