Action sociale

 
Action sociale

L’ACTION SOCIALE

 

L’action sociale se traduit par des aides octroyées par le territoire à des publics variés.

Un mémento regroupant l’ensemble des aides est consultable en ligne sur ce site.
L’on peut regrouper ces aides en plusieurs catégories :

 

  • Des aides à l’emploi,
  • Des aides à la formation,
  • Des aides sociales.

             
A savoir également qu’un pôle social auprès du Service de l'Inspection du Travail et des Affaires Sociales (SITAS) est composé d’une éducatrice spécialisée, d’une monitrice éducatrice et d’un assistant social qui interviennent régulièrement auprès de la population du territoire sur des situations diverses en matière sociale.

 

Les aides à l’emploi sont principalement les chantiers de développement, la prime emploi et les engagements ou service civique.

 

√ Les chantiers de développement concernent les jeunes de moins de 26 ans et les adultes qui peuvent bénéficier d’une aide temporaire (3 mois à temps plein ou 12 semaines maximum à mi-temps) au sein d’une association. Ce n’est pas un contrat de travail mais les charges sociales sont payées et une rémunération est versée au stagiaire.
 

√ La prime à l’emploi est versée à une entreprise qui embauche un jeune de moins de 26 ans pour une durée indéterminée et à qui l’on verse, sur la base du SMIG et sur une période de 3 ans une prime de 20% les 2 premières années puis 10% la 3eme année.
 

√ Les engagements ou service civique peuvent être créés au sein de l’administration ou des associations afin de servir un intérêt général sur une période de 6 à 12 mois.
         

 

Les aides à la formation sont principalement les aides pour la formation professionnelle telles que cadres pour Wallis et Futuna, les formations mobilité et depuis le mois de juin 2016, le service militaire adapté ou des aides pour les boursiers partant faire des études hors territoire.

 
Les aides "mesures sociales" sont principalement des aides dans le cadre du contrat social pour l’allocation personnes âgées ou l’aide aux personnes handicapées et des aides spécifiques telles que l’aide eau et électricité ou prestations familiale des "non salariés".
 

Certaines de ces aides font l’objet d’une contractualisation avec l’état qui participe au financement de ces actions. Par exemple les prestations familiales des non salariés avec une répartition égale à 50% état et 50% territoire. Il en va différemment pour le contrat social qui donne une répartition de financement à hauteur de 80% pour l’état et 20% pour le territoire. Autre exemple, les chantiers de développement local ou l’engagement civique qui sont pris en charge totalement par l’état.

 
 
L’ensemble de ces aides sont décrites dans le mémento consultable en ligne (ci-dessous) qui détaille chacune de ces mesures en précisant le gestionnaire.

 

Annexes :

       

  • Mémento des aides sociales :

> MEMENTO MESURES VfinaliséeV3 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,80 Mb

  • Pacte social 2015 signé entre l’État et le Territoire :

> Pacte social 2015 2017 signé le 9 juin 2015 paris - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,45 Mb

                                 

Photos - Chantier de développement :

 

  • Fabrication de collier de coquillage

 

Fabrication de collier de coquillage

 

  • Peinture sur tissus (sur kupesi)

                                   

Peinture sur tissus (sur kupesi)

 

 

  • Illustration service militaire adapté

 

Illustration service militaire adapté

Présentation du dispositif, remise des affiches et dépliants aux agents des centres hyper base Wallis et Futuna.