Actualités

Violence à l'encontre de l'Administration Supérieure

 
 
Ce jour, un peu avant 19h00, le bâtiment de l’Administration Supérieure a essuyé des jets de pierres occasionnant des dégâts importants, notamment des bris de vitres.

L’Administration Supérieure condamne, avec la plus grande fermeté, ce nouvel accès de violence à l’encontre de ses bâtiments. Cette exaction inacceptable aurait, en effet, pu occasionner des blessures graves aux agents présents sur le site à cette heure. A ce titre, plainte a été déposée, auprès de la Gendarmerie Nationale et la Procureure de la République informée des faits.

Si après enquête, il s’avérait que l’évènement était lié aux conflits sociaux en cours, l’incompréhension s’ajouterait à l’indignation. En effet, de tels actes ne reflètent aucunement l’esprit de dialogue qui a prévalu depuis le début du conflit. Il est illustré par les quelque 50 heures de négociation menées tant au niveau local que national.

Dans ces conditions, le Préfet, Administrateur Supérieur appelle à la responsabilité de chacun afin d’éviter que tout type de violences ne se reproduise sur le Territoire des Îles Wallis et Futuna.

> Communiqué de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb